Erwan Pinard

NOUVEL ALBUM « L’INDICIBLE »

SORTIE FÉVRIER 2021

Coup de Coeur du Festival de la chanson de Tadoussac (QC) 2018

Prix des professionnels – Festival Jacques Brel 2017  

Sélection Coup de Coeur francophone 2017 – Montréal (QC)

Coup de Cœur Chanson 2017 de l’Académie Charles Cros 

Information sur l'évènement

  • jeu
    21
    Déc
    2017

    LYON (69)

    Le Transbordeur

Bio

Lauréat Prix des Professionnels – Festival Jacques Brel 2017 (Vesoul)

Coup de Coeur de l’Académie Charles Cros 2017

Parmi les 5 MEILLEURS ALBUMS 2016 du magazine Francofans

Sélection Coup de Coeur Francophone de Montréal (QC)

Après avoir décortiqué avec amertume et beaucoup d’humour, « L’Obsolescence programmée » de nos relations amoureuses, Erwan Pinard est de retour avec son 4ème album, « L »Indicible, Treize titres tristes ».
Les cicatrices ne sont pas refermées et c’est à nouveau le chagrin d’amour qui est au cœur de ce nouvel opus. Mais attention, ce sont bien avec ses mots décalés et sa poésie au vitriol qu’Erwan nous exprime l’ineffable. De sa voix profonde il sait toucher au sensible et vous surprendre tout à coup avec un humour cinglant mais toujours bien senti. Un album plus rock, des chansons piégées, des balades à vous faire frémir…
Sous les rugissements se cache de la délicatesse.

Erwan Pinard en presque deux mots :

Remuer : Faire changer de position / Provoquer l’émotion.
Punk : Personne affichant divers signes extérieurs de provocation afin de caricaturer la société.
Crooner : Chanteur de charme à la voix grave.
Style : Jouer avec le dictionnaire.

 

Formules de scène :

Trio : Erwan Pinard : guitare, trompette, chant / Jérôme Aubernon : guitares et violon électriques, chant, theremine/ Lionel Aubernon : batterie, clavier

Presse

Patrice Demailly – Libération (juin 2021)

« Collision d’un rock brut, d’une voix grondante et d’une poésie à pièges. Une sorte de Boby Lapointe dopé à l’électricité et au désordre. Désarmant, délirant et détonant, Erwan Pinard n’obéit toujours à aucun précepte sur son troisième album L’indicible. Miossec est l’un de ses plus fervents supporteurs. Comme on le comprend »

FrancoFans – mars 2021

« Son premier album contenait des sulfites, le deuxième tentait de sauver les meubles d’un troisième à l’Obsolescence programmée. Ce quatrième est Indicible. […] Une des plus belles ivresses de l’année. »

Michel Kemper – Nos Enchanteurs 22/08/2020

« Pinard concasse la chanson, la compresse, l’élargit, la pulvérise, la reconstitue. Il malaxe mots et maux qu’il dit indicibles et vous les recrache, comme ça. Brel donnait tout, crachait tout. Erwan en fait plus. » Article en intégralité ici

Serge Beyer – Longueur d’Ondes 04/07/2018 – Festival de Tadoussac

« LA DÉCOUVERTE: Honte à nous, elle est française, c’est Erwan Pinard. Un hurluberlu de filiation Dimoné et GieDré à l’attitude rentre-dedans pince sans rire, à la poésie déjantée entre chanson et esprit rock. Un ovni à surveiller »

Serge Beyer – Longueur d’Ondes 16/10/2018 – Festival Francofaune

« LA CONFIRMATION : On le connaissait en solo, mais Erwan Pinard en formule trio c’est une autre planète ! Les chansons-rock mordent, hurlent, font l’humour noir décapant. Les deux frères musiciens qui l’accompagnent ont un look rock british mais ont un esprit punk ! L’un des meilleurs moments du festival ! « 

Francis Panigada – Nos Enchanteurs 21/08/2018 – Festival Barjac m’en chante

«  Un vent de folie sur Barjac.[…] Erwan Pinard se met à nu, s’exhibe sans artifice, son écriture même est au scalpel, il dissèque l’amour, fait le portrait chimique d’un cerveau amoureux, en tente la synthèse.[…] Et derrière les provocations, […] se faisait jour la fragilité, la tendresse, l’émotion.[…] »

Jérémy Bernède – Midi Libre – juin 2018

 » Erwan Pinard (…) un charisme de menhir, un baryton au-dessus de l’ordinaire, une guitare qui ne laisse pas de bois (…) et surtout un répertoire façon éponge à deux faces, plein émotif et crin abrasif, sensibilité et absurdité. « 

Dossier de presse complet > voir espace pro

Vidéos

Albums